L’UPR accuse les partis du FNDU de confiscation de cartes d’identités

IsselmouuprIsselkou Ould Ahmed Izidbih, président de l’Union pour la République (UPR) a, dans une déclaration à la presse, accusé les partis membres du Forum national pour la démocratie et l’unité (Fndu)de procéder à la confiscation des cartes d’identité et/ou d’électeurs afin de les empêcher de voter le 21 juin, jour du premier tour du scrutin présidentiel. Pour le président de l’UPR, cette démarche est contraire à la démocratie et relève de l’usurpation des voix de citoyens de manière illégale. En outre, Isselkou a accusé l’opposition boycottiste qui appelle de tous ses vœux à un boycott actif d’utiliser l’argent « douteux » pour corrompre les citoyens. Il a par ailleurs indiqué que si l’information est vérifiée, les autorités doivent sévir contre « les ennemis de la liberté et de l’autorité de la loi». La question qui se pose est de savoir si cette opposition a les moyens de le faire et de contrecarrer les moyens déployés par le candidat de la majorité qui a bénéficié du soutien des hommes d’affaires à hauteur de 320 millions d’ouguiyas selon nos sources. Mieux, l’appel au boycott lors des législatives et municipales de novembre-décembre 2013 n’a pas été suivi.

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge