L’UPR en campagne pour la citoyenneté et l’éradication des séquelles de l’esclavage

upresclavage

L’Union Pour la République (UPR) a lancé lundi soir une campagne de sensibilisation sur les dangers de la surenchère relative à la déformation des efforts de l’Etat et de la société dans le domaine de la lutte contre les séquelles de l’esclavage. Cette campagne sensibilise également sur les  valeurs de citoyenneté,  de justice sociale, de défense des grandes  constances religieuses et nationales, et maintien de la cohésion sociale.

La campagne de sensibilisation qui vise tout Nouakchott, coordonnée par les vices président et le secrétaire général  de l’UPR,  prend comme point de départ  de ses activités, les sièges des trois fédérations du parti dans la capitale.

La fédération I composée du Ksar, Tevragh-Zeina  et Sebkha  est supervisée par le premier Vice-président du  président parti M. Mohamed Ould Dié Ould Sidaty.

La fédération II qui comprend El Mina, Arafat et Riyad est coordonnée par la deuxième Vice-présidente du président du  parti et membre de l’Assemblée nationale Mme Khadijetout Mamadou Diallo.

La fédération III qui englobe Teyartt, Dar Naim et Toujounine est supervisé par le secrétaire général de l’UPR M Oumar Ould Mattalla.

Au niveau de la fédération III, le fédéral, l’ingénieur Ahmed Jiddou Ould Zeine a indiqué devant un parterre de personnalités du parti que la question d’actualité est la lutte contre les séquelles de l’esclavage, précisant que cette affaire est celle de tous les mauritaniens, soulignant qu’au sein de l’UPR, il y a une vision claire dans ce domaine.

Il a rappelé ainsi l’existence de peines coercitives et fermes à l’instar des autres sanctions pénales, indiquant que la constitution criminalise l’esclavage et le gouvernement lutte contre ses séquelles, déplorant l’existence de surenchères et de manipulations politiques qui ne servent que la division et menacent la cohésion sociale.

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge