L’UPR se dirige vers une sanction des cadres des moughataa de Nema, Tintane, Guerou et Rosso

upr -rebbel

Des sources généralement bien informées révèlent l’intention de l’Union Pour la République (UPR) le parti au pouvoir de sanctionner certains cadres et notables  des moughataas de Nema, Tintane, Guerou et Rosso.

Le parti au pouvoir motiverait ses mesures punitives par l’incapacité de ces personnalités de relever le défi électoral à son profit dans ces importantes moughataas au cours des dernières élections législatives et municipales organisées dans le pays.

Selon l’UPR le mépris  de ces cadres et notables  des citoyens et leur échec à faire parvenir le discours du parti sont à l’origine des revers enregistrés par l’Union dans ces circonscriptions électorales.

Par ailleurs, les mêmes sources indiquent que les dernières élections ont été une occasion pour prouver l’échec de certains politiques et leur incapacité d’accompagner  l’étape.

Par ailleurs, les sources affirment que le Président de la République n’accepte plus la trahison  et ne tolère plus la présence de personnalités qui n’ont pas un poids politique ou qui ne jouissent pas d’une base populaire véritable.

Sur un autre plan, on apprend que le président de l’UPR Mohamed Mahmoud Ould Mohamed Lemine est mécontent du faible apport de certains cadres du parti dans les moughataas précitées, déplorant leur infidélité et leur mensonge aux bases populaires.

Selon des indiscrétions, les sanctions prévues contre les personnalités dont  certaines ont été identifiées et que le véridique Online se réserve pour l’instant le droit de divulguer les noms, se traduiront essentiellement à travers des  limogeages de postes gouvernementaux ou du parti

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge