L’UTM appelle les journaliers marcheurs de Zouérate à plus de retenue


Dans une déclaration dont copie est parvenue à Radio Nouakchott, l’UTM appelle les jeunes ouvriers dits «journaliers» qui ont entamé, depuis samedi dernier une marche de Zouérate à destination de Nouakchott pour revendiquer de meilleures conditions de travail pour cette main d’œuvre à «plus de retenue pour permettre l’aboutissement concret de nos doléances».

L’UTM rappelle dans sa déclaration, que le gouvernement a pris, le 06 septembre 2012, la décision de supprimer ce qui est communément appelé «Tacheronat» et que «c’est là une doléance permanente des travailleurs et de tout temps que nous avons salué en son temps.

Et l’UTM de conclure que «c’est là enfoncer une porte ouverte», la loi prise dans ce domaine est devant le Parlement pour approbation.
Voici le texte intégral de cette déclaration :

UTM Déclaration

Le 06 septembre 2012, le Gouvernement a pris la décision de supprimer ce qui est communément appelé « Tacheronat» c’est là une des travailleurs et de tout temps que nous avons salué en son temps.

La loi prise dans ce domaine est devant le Parlement pour approbation. Quelle a été notre grande surprise d’apprendre que quatre travailleurs entament une marche de Zouérate à Nouakchott réclamant l’application de cette loi. C’est là, de notre point de vue, enfoncer une porte ouverte. Etant donné que nous sommes un Etat de droit, aucune loi ne peut être appliquée sans au préalable l’aval du Parlement.

De ce fait, nous demandons aux travailleurs plus de retenue pour permettre l’aboutissement concret de nos doléances.

L’U.T.M

Source : ANI


Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge