Lutte contre la Drépanocytose : « notre action ne doit pas rester à la charge d’un seul partenaire » selon Mariem Wane présidente de l’ASDM

Drépanocytaires en MauritanieRimweb.Net: L’Association de Soutien aux Drépanocytaires en Mauritanie (ASDM) en Mauritanie mise en place en 2003 a célébré ce 19 juin, la journée mondiale dédiée à la lutte contre cette maladie héréditaire peu connue en Mauritanie.
Cette action de plaidoyer soutenue par la direction de la coopération de la principauté de Monaco a permis de la présidente de l’ASDM Mariem Wane de demander un soutien étatique pour faire face à cette maladie classée pourtant comme « problème de santé public » .
Dans son allocution, Mme Wane réclamait ainsi un appui fort des autorités mauritaniennes « notre action  ne doit pas rester à la charge d’un seul partenaire » jugeant le rôle que doit jouer l’état contre cette maladie afin de faciliter l’appui extérieur « tant que l’état ne s‘implique pas  la principauté de  Monano ne peut pas mettre en place le centre de prise en charge des drépanocytaires » ajoute t-elle .
Alors que le taux de prévalence est 13% en Mauritanie selon une enquête de 2012 de l’ASDM des malades revient témoignent à notre micro.
Mariem Wane dont le fils de 17ans est SS(forme grave drépanocytose) nous confie qu’elle accède à une pris en charge gratuite par la voie l’ASDM « sauf en cas de rupture » .Son enfant a été contraint d’abandonner les études à cause de la maladie dont « les crises ont diminué maintenant »  dit-elle l’air un peu soulagée.
Loin d’elle, se trouve Aida Ba dont l’enfant de 10 ans a appris depuis un an sa maladie à la suite d’une analyse rhumatologique. Elle nous apprend qu’un pas a été franchi par rapport à avant où elle s’est rendait 3 fois à Dakar avec son enfant. Elle déplore ce pendant le manque de personnel pour la suivi de cette maladie très présente en Afrique.
Cette journée dont le thème est cette année «  Plaidoyer pour une prise en charge de la douleur des drépanocytaires » a été une occasion de comprendre la gravité de cette maladie qui environ 50millions de personnes et que 300.000 enfants naissent avec la maladie  selon le www.reseaudrepano.com
 Une célébration a été tenue en présence de Zombré Soshene de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), de Ahmed Ould Jiddou Ould Zein chargé de mission au ministère de la santé.
Awa Seydou Traoré
Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge