Lybie : L’Ua déboute le G5 et s’aligne sur Alger

Robert MugabéMauriweb : L’Union africaine a décidé au lendemain du passage de témoins entre le président Aziz, son président sortant, et le Zimbabwéen, Robert Mugabé, d’écarter toute action militaire de la Communauté internationale pour ramener la paix en Lybie.

Malgré donc le dernier appel du G5 composé de la Mauritanie, du Burkina Faso, du Mali, du Tchad et du Niger, pour intervention internationale en Lybie, l’Union africaine semble avoir préféré suivre les thèses algériennes sur une tentative de réunir les protagonistes libyens.

L’Algérie avait déjà officiellement opposé en décembre 2014 son véto à l’appel du G5  pour »neutraliser les groupes armés » qui déstabilisent le pays et la région entière alors que pour  l’Algérie une telle intervention constituerait une « ingérence dans les affaires intérieures » de ce pays.

Depuis la chute de Mouammar Ghaddafi, suite à une intervention occidentale, la Libye est le théâtre d’une guerre civile où les groupes présumés terroristes ont pu mettre un pied et menacent par le trafic des armes la stabilité dans toute la sous-région sahélienne.

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge