Macky Sall : le Sénégal est le pays africain le plus proche des arabes

arabesLe chef de l’état sénégalais Macky Sall a déclaré que son pays restait l’état africain le plus proche du monde arabe et des pays du Golfe, soulignant par ailleurs que ses relations avec l’Arabie Saoudite sont encore plus fortes eu égard aux liens religieux.
Dans une interview accordée à Dakar au journal « Echarg Al Awsatt », le président sénégalais a rappelé que tous les lieux sacrés des musulmans se trouvent en Arabie Saoudite, et « c’est là ajoute t-il le lien le plus fort ».
La sainte mosquée et la mosquée du prophète se trouvent à la Mecque et à Médine où se trouve également le mausolée de notre prophète Mohamed Paix et salut sur lui.
Pour le chef de l’état sénégalais il s’agit là « de faits qui dépassent toutes les considérations et qui font que nos relations avec l’Arabie Saoudite sont encore très solides et très fortes. »
Une allusion à la décision du Sénégal d’intégrer l’alliance militaire des pays musulmans destinée à combattre le terrorisme sous la direction de l’Arabie Saoudite.
Macky Sall a par ailleurs ajouté que « le terrorisme ne frappait pas seulement les pays du Golfe mais qu’il était présent partout dans le monde, au Mali voisin d’où la nécessité d’avoir une vision commune pour le combattre ».
Pour le président sénégalais, ce qui se passe au Moyen Orient concerne directement les pays africains.
« Regardez par exemple ce qui se passe en Syrie. Chaque fois que les bases de l’état islamique étaient frappées en Syrie pour éradiquer DAECH, celui-ci ressurgit en Libye attendant une opportunité de frapper dans le pays, menaçant du coup la sécurité en Afrique ».
Le président Sénégalais, parlant de la situation dans le Sahel, a précisé qu’elle demeurait inquiétante même si la menace a diminué du fait des coups portés aux groupes terroristes qui ne constituent plus une force organique concrète à laquelle il faut faire face.
Evoquant sa décision de réduire le mandat présidentiel au Sénégal à 5 ans et de la limiter  à deux investitures seulement, le président Macky Sall a dit qu’il s’agit d’une conviction personnelle.
« Une fois cette proposition adoptée par référendum a ajouté le chef de l’état sénégalais, tous les prochains présidents sénégalais seront élus pour un mandat de 5 ans renouvelable une seule fois, un atout pour la démocratie et pour l’état de droit ».

Source: Saharamédias

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge