Maitriser la situation et organiser une élection présidentielle dans 6 mois

Des négociations élargies ont été tenues dimanche entre les autorités sécuritaires, le premier ministre et le parti au pouvoir pour trouver une sortie de crise suite à la situation qui prévaut en attendant de connaitre le sort du président de la République , Mohamed Ould Abdel Aziz qui est encore admis dans un hôpital à Nice, en France, suite à sa blessure par balle, tirée par un officier de l’armée de l’air mauritanienne, par « erreur » selon la version officielle.

Ces pourparlers ont été engagés après que le parti au pouvoir a rendu dimanche ces communiqués sur les rumeurs qui ont vite circulé à propos , d’un éventuel un coup d’Etat et la détérioration de la santé du président , a-t-on appris de source informée.

Notre source précise qu’il a été convenu de tenir la situation telle qu’elle est et d’organiser une élection présidentielle dans un délai de 6 mois. Le premier ministre et l’ Etat particulier du chef d’Etat ont été au centre des négociations pour que le palais ne soit pas un refuge pour l’armée , ajoute notre source.

Source : El houriya

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind