Mali: AQMI revendique l’enlèvement de la suissesse Béatrice Stokly

StoklyL’ Emirat du Sahara, affilé à Al Qaida au Maghreb Islamique(AQMI), a revendiqué, dans une vidéo, l’enlèvement de la Suissesse Béatrice Stokly, début janvier àTombouctou au nord duMali.
En échange de Béatrice Stokly, l’organisation a exigé la libération d’Abou Tourab, un chef d’AQMIcondamné par la Cour Pénale Internationale, et de plusieurs autres de ses membres detenus dans des prisons maliennes.
Selon AQMI, Béatrice Stokly, qui a été « interdite de vivre dans un pays islamique »a « violé cette condition de sa libération », après son premier enlèvement en 2012,« en retournant vivre à Tombouctou« . « Elle pensait pouvoir être protégée par les forces françaises présentes dans la région ».
L’otage suissesse, qui a relaté dans la vidéo les circonstances de son deuxième enlèvement, a reconnu avoir dirigé des campagnes de « christianisation dans plusieurs pays africaines ». AQMI l’a accusée d’« avoir détourné beaucoup de musulmans de leur religion ».

Source : Alakhbar

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge