Mali : condamnation unanime de l’agression du président Traoré

Un mauvais coup pour la transition au Mali. Le président intérimaire Dioncounda Traoré a été agressé par des manifestants hostiles à son maintien au pouvoir. Une agression condamnée par son Premier ministre Cheick Modibo Diarra, et par le chef des putschistes, le capitaine Amadou Sanogo. Autre condamnation, celle de la Cédéao et d’une délégation du Conseil de sécurité de l’ONU venue discuter à Abidjan de l’avenir de l’Onuci, en Côte d’Ivoire. L’agression de Diouncouda Traoré est la preuve pour certains diplomates qu’il est temps « d’explorer d’autres voies » au Mali.

Source : RFI

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind