Mali : léger retrait des Jihadistes à Kona sur la ligne de front après des tirs de l’armée

Mali – Bamako le 7 janvier 2013 © koaci.com – Sur la ligne du front à Kona village malien situé à moins de 80 km de Mopti, l’armée malienne et les groupes armés jihadistes seraient à deux doigts de l’affrontement, selon des sources proches de la localité de Kona. Une colonne de quelques dizaines de véhicule aurait tourné dans la zone toute la journée du lundi, sous le regard en chien de faïence de l’armée malienne restée encore sur la défensive.


Les Jihadistes de Ansar Dine partis de leur base de Tombouctou le samedi, ont campé au village de Bambara Maoudé avant de poursuivre leur avancée vers le sud du Mali. Prenant ce village du nord du Mali comme base arrière, ils ont avancé vers le sud. Leur présence a été signalée à Boré, puis à Amba, village situé à une vingtaine de km de la ligne de front, selon un élu local de Kona.

A Kona, l’armée malienne serait prête et la sérénité règne dans les rangs. Le dispositif de combat (à en juger au cordon des engins, le nombre et le moral des troupes) serait impressionnant, selon un journaliste malien à Mopti qui a rendu visite ce lundi aux troupes sur la ligne du front.

L’armée malienne va-t-elle attendre encore longtemps ? Selon un élu de Kona contacté par KOACI.COM, l’armée malienne a tiré deux obus, ce qui aurait dissuadé les Jihadistes à s’approcher d’avantage. Ils ont fait un retrait, mais s’agit-il d’un repli tactique ? s’est interrogé notre interlocuteur. Pour les observateurs avertis, cette nuit risque d’être déterminante pour la suite des évènements.

Ib

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind