Mali : l’ONU nomme une équipe d’enquêteurs sur les incidents à Gao

Ban Ki-Moon et IBKJeuneAfrique: L’ONU a annoncé vendredi avoir nommé trois experts indépendants pour mener une enquête sur la mort de trois personnes tuées lors d’une manifestation contre l’ONU au nord du Mali.

« L’équipe d’enquêteurs se rendra au Mali prochainement afin d’établir rapidement tous les faits autour de cette manifestation », a annoncé l’Onu dans un communiqué. Les experts sont M. Bacre Waly Ndiaye du Sénégal (chef d’équipe), M. Ralph Zacklin du Royaume-Uni et M. Mark Kroeker des États-Unis.

Les Nations Unies ont informé le gouvernement du Mali de cette enquête et « ont reçu les assurances de son plein soutien », ajoute le communiqué.

La Minusma fait machine arrière

Les trois victimes ont été tuées le 27 janvier lors d’une manifestation devant le siège à Gao de la Mission de l’ONU au Mali (Minusma). Les protestataires reprochaient à la Minusma d’avoir conclu un accord avec les rebelles qui allait aboutir, selon eux, au désarmement ou au retrait des forces loyalistes de la ville.

Après l’incident, la Minusma a fait machine arrière et a annoncé le retrait du document en question. Selon des témoins interrogés par l’AFP, la Minusma a tiré sur les manifestants, tuant trois d’entre eux. M. Ban avait annoncé le 29 janvier l’ouverture d’une enquête pour « faire la lumière » sur cet incident.

La Minusma, déployée depuis juillet 2013 à la suite de l’opération Serval lancée par la France pour chasser les jihadistes du nord du Mali, a reconnu une possible responsabilité, après avoir assuré dans un premier temps que ses troupes n’avaient pas ouvert le feu.

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge