Mali : Moussa Mara, les raisons d’un limogeage

Moussa Mara,Officiellement, c’est une démission ; en réalité, c’est un licenciement. Moussa Mara, le Premier ministre malien, en poste depuis neuf mois, avait fait l’unanimité contre lui.

Considéré comme une « trouvaille » par le président Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), qui l’a nommé en avril 2014, cet expert-comptable membre d’un petit parti rallié sur le tard à la majorité présidentielle n’a jamais été accepté par les caciques du Rassemblement du peuple malien (RPM), la puissante formation au pouvoir.

Depuis le fiasco retentissant de sa mission à Kidal, en mai (qui se solda par la mort de plusieurs dizaines de soldats maliens et la reprise de la ville par les groupes touaregs), sa tête était réclamée par la quasi-totalité de l’entourage d’IBK. D’autant que, encore peu populaire parce que peu connu en dehors de la capitale, Moussa Mara ne cachait ni ses ambitions pour la présidentielle de 2018 ni son indépendance d’esprit par rapport à IBK sur le thème « lui, c’est lui ; moi, c’est moi ».

Interrogé par J.A. sur la nomination de ce jeune (39 ans) Premier ministre, le président avait répondu : « Je veux croire que, cette fois, mon choix sera le bon. » Sans se douter qu’il s’agissait d’une erreur de casting. Modibo Keïta, le successeur de Moussa Mara à la primature, présente deux avantages aux yeux d’IBK. Son âge : 74 ans ; et son expérience : il a déjà fait le job, brièvement, en 2002.

De quoi rassurer, enfin, l’hôte du palais de Koulouba. Outre Moussa Mara, d’autres têtes pourraient tomber. De bonne source, IBK a lu avec beaucoup d’intérêt le rapport du vérificateur général du Mali sur le scandale des surfacturations dans l’achat de son avion et de plusieurs équipements militaires. Parmi les noms cités dans ce texte apparaissent ceux du ministre de l’Économie et des Finances, Bouaré Fily Sissoko, et du ministre de l’Industrie et de la Promotion de l’investissement, Moustapha Ben Barka

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge