Mali: Situation tendue entre le Mujao et le MNLA


Deux islamistes du Mujao qui occupe la ville de Gao, dans le nord du Mali.

Malgré l’absence de nouveaux combats, la tension n’est pas retombée samedi dans la région de Gao, dans le nord-est du Mali, au lendemain de violents combats entre islamistes du Mujao (Mouvement pour l’unicité du jihad en Afrique de l’Ouest) et rebelles touaregs du MNLA (Mouvement national de libération de l’Azawad).

Selon des sources sécuritaires régionales, le MNLA aurait subi «une lourde défaite». Un revers dont le MNLA se défend, affirmant qu’il pourrait reprendre l’offensive.

La journée de ce samedi a été plutôt calme dans le nord du Mali. En tout cas, contrairement à la veille, Il n’y a pas eu de nouveaux combats entre les touaregs du MNLA et les combattants islamiste du Mujao.
Mais chaque camp a un objectif. Celui des islamistes est de prendre définitivement le contrôle de la localité de Ménaka, ville d’où les touareg du MNLA tentent de s’implanter à nouveau dans la région.

D’après les informations en notre possession, au jour d’aujourdhui, on ne peut pas dire que les islamistes du Mujao aient la main mise totale sur ce secteur.

Du côté des combattants touaregs qui se déclarent laïcs, l’objectif est d’avancer vers la vile de Gao, fief des islamistes, et de s’y installer. Mais pour le moment, le MNLA n’avance pas.

En attendant, sur le terrain, entre les deux groupes, la tension reste vive. Un renfort militaire a quitté Tombouctou (fief d’Aqmi) pour soutenir le Mujao. Et de son côté, le MNLA serait actuellement en train de monter une stratégie de combat plus efficace.

 

Source:Elhourriya

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge