Mali: Sondage d’opinion sur le second tour,

sondage-rimweb.net
Si les consignes de vote en sa faveur sont bien suivies, il peut même espérer sur un score de 66.5%. Dans la série de nos sondages d’opinion sur les élections du 28 juillet, nous avions promis de prédire les résultats du second tour (par des méthodes statistiques) après la proclamation de ceux du premier tour. C’est l’objet du présent papier. Faut-il juste rappeler que cette contribution s’inscrit dans le cadre d’un exercice scientifique.

Sans revenir sur l’ensemble des concordances entre nos résultats et ceux issus des urnes, il faut noter que nos résultats faisaient ressortir 10 aspects importants. Ainsi, nous avions affirmé que :

1. Aucun candidat n’aura plus de 50% au premier tour et qu’il y aura par conséquent un second tour.

2. Les deux candidats qui iront au second tour seront IBK et Soumaïla Cissé.

3. La troisième place sera occupée par Dramane Dembélé et la quatrième place par Modibo Sidibé .

4. IBK aura un score moyen de 40.70%.

5. Soumaïla Cissé aura un score moyen de 20.45%.

6. Dramane Dembélé aura un score moyen 9.68%.

7. Modibo Sidibé aura 5.50%.

8. L’URD gagnera les régions de Mopti et de Tombouctou alors que IBK gagnera les autres régions.

9. Le score de IBK seul sera proche ou dépassera celui de l’ensemble du FDR.

10. Le score du groupe FDR ne dépassera pas 40%.

L’objectif de cette présente contribution n’est pas d’estimer de manière précise les scores exacts des deux candidats, mais de répondre à la question fondamentale: qui sera le futur Président du Mali.

Comment prédire le second tour? Les résultats du second tour vont dépendre de trois choses: le charisme des deux candidats en jeu; les alliances entre les différents partis et l’acceptation des consignes de vote par la population. Nous avons posé lors de notre dernier sondage (du 08 au 14 juillet-2013) des questions permettant d’estimer les résultats du second tour, à savoir l’acceptation des consignes de vote et les simulations du second tour. Dans toute la procédure d’estimation, nous allons considérer IBK (arrivé premier) comme le « leader » alors que Soumaïla Cissé sera considéré comme le « suiveur ». Pour pouvoir répondre à la question qui sera le futur Président du Mali?, il suffit de pouvoir estimer le score du suiveur dans différents scénarii. En tout, trois scénarii ont été testés: scénario_1: s’il n’y a aucune consigne de vote (ou de manière équivalente si la quasi-totalité des électeurs ne tient compte des consignes de vote données); scénario_2: si les consignes de vote données en faveur de Soumaïla Cissé sont partiellement suivies; scénario_3: si les consignes de vote en faveur de Soumaïla Cissé sont totalement suivies.

Selon nos résultats, aucune consigne de vote ne sera suivie à plus de 90%; par exemple, à la question de savoir « s’il y a des candidats pour qui vous n’allez jamais voter quelque soit la situation », nous avons: environ 11.2% des électeurs qui ne voteront jamais pour IBK; 19.6% ne voteront jamais pour Soumaïla Cissé.

L’acceptation d’une consigne de vote dépend de la personne en faveur de la quelle la consigne est donnée. Par exemple à la question de savoir si vous êtes prêts à suivre les consignes de vote, sans préciser en faveur de qui, nous avons environ 68% des électeurs qui disent être prêts à suivre les consignes de vote. Cette statistique chute à 61% s’il s’agit d’une consigne en faveur de IBK et à 53% s’il s’agit d’une consigne en faveur de Soumaïla Cissé.

Concernant les résultats des scénarii:

 Scénario_1 : S’il n’y a aucune consigne de vote (ou si la quasi-totalité des électeurs ne tient compte des consignes de vote données), dans ce cas l’URD aura un maximum de 37.5% et donc le RPM aura un minimum de 62.5%. Ainsi, sans aucun doute, c’est le candidat du RPM qui sera Président de la république.

 Scénario_2 : S’il y a une consigne partiellement acceptée en faveur du suiveur Soumaïla Cissé, ce candidat aura un maximum de 39.2% et IBK aura donc un minimum de 60.8%. Dans ce cas aussi, sans aucun doute c’est le candidat du RPM qui remportera les élections.

 Scénario_3 : S’il y a une consigne de vote totalement acceptée en faveur du suiveur Soumaïla Cissé, ce candidat aura un maximum de 43.0% et IBK aura donc un minimum de 57.0%. Le candidat du RPM sera Président de la république.

Du coté du RPM, si les consignes de vote données en faveur de IBK sont suivies, ce candidat peut espérer avoir un score d’environ 66.5%.

En conclusion, selon les résultats de notre étude, quelle que soit la situation, Soumaïla Cissé n’a vraiment pas la chance de remporter le deuxième tour. Il pourrait cependant améliorer de manière significative son score qui ne dépassera pas 43.0%.

Guindo Sidiki,

Ingénieur Statisticien Economiste.

guindosidiki@yahoo.fr

Source : Malijet

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge