Management des associations sportives : Le président de la FML, Souleymane Mamadou Thioub, premier MEMOS mauritanien

Thioub Souleymane MamadouLe président de la fédération mauritanienne de lutte traditionnelle  (FML) M. Thioub Souleymane Mamadou a passé, avec succès, au siège du Comité international  olympique (CIO) et  au musée Olympique sis Solidarité Olympique,  à Lausanne,  le  master exécutif  en management  des organisations sportives (MEMOS), le 16  et  17 juillet 2015.

Le mémoire du président de la FML  portait sur : «  Elaboration,  mise en œuvre  et l’exploitation d’un projet de développement de lutte en Mauritanie, pour la période 2016- 2020».

Cette consécration intervient au terme d’une formation  parrainée par le CNOSM, avec l’appui financier de la solidarité olympique, entamée en octobre 2014, à Bruxelles, en Belgique, puis poursuivie à Kigali, au Rwanda, février  dernier et achevée,  à l’INSEP  de Paris, en juillet courant.  Ce travail fait de notre compatriote le premier memosien dans le domaine du Management des organisations Sportives.

MEMOS  a pour objectif de permettre aux professionnels travaillant dans les organismes sportifs  nationaux, ou présentant l’état d’avancement de leurs Internationaux appartenant au système travail Olympique  de développer les compétences nécessaires à un meilleur management de ces structures.

Dirigée par une équipe de professeurs des universités et des écoles associées, en collaboration étroite avec des dirigeants sportifs et des experts internationaux, les différentes sessions de  formations ont porté sur : Management stratégique et gouvernance des associations sportives ; Management de la promotion et de la communication ;  Marketing des organisations sportives – Gestion financière ;  Management des ressources humaines – management de projets et d’évènement ;  management de la performance des associations sportives.

Elu en novembre 2009 à la tête d’une moribonde fédération de lutte traditionnelle, Thioub Souleymane, également vice président du CNOSM se bat depuis pour faire jouer à cette fédération son véritable rôle dans le développement  sportif mais aussi culturel du pays. Restructuration, assemblée générale qui a vu la reconduction, à l’unanimité  des 18 délégués,  du comité directeur et l’approbation d’un plan d’action quinquennal.

Les efforts commencent à porter leurs fruits.

 Au plan international, la fédération a désormais,  réglé  ses arriérés de cotisations avec les organisations dont elle est membre, prend part à toutes les rencontres de la fédération internationale de lutte UWW et organise, avec une maigre subvention de l’Etat,  le championnat national et toutes les manifestations nationales.

Source: Le calame

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge