Marche des Rapatriés réprimée ! Honte à vous « polis scier » !

Le régime despotique du Général président des « pauvres » a montré hier son vrai visage en dispersant les milliers de mauritaniens venus accueillir les valeureux rapatriés qui marchaient sur Nouakchott en provenance de Boghé, en vue d’exposer le calvaire qu’ils vivent depuis 6 ans au milieu de nul part.
Cette marée humaine s’est mobilisé spontanément, sans que des millions ne soient décaissés pour louer les jeunes avec un petit 1000 ou 2000 um, faire semblant qu’ils ont une base populaire comme nos politicards. Non, ce sont des citoyens lambda, qui à défaut de pouvoir faire le trajet avec eux n’ont trouvé mieux pour exprimer leur solidarité aux rapatriés que de se mobiliser de l’aube à 19 heures, au niveau du Carrefour Madrid.
Il est à noter que la marche a été autorisé par le WALI de Nouakchott, les policiers ont dégainé leurs lance grenade, et boom boom à l’aveuglette de manière démesurée ! Monsieur le wali votre parole n’a t-elle aucune valeur? Votre signature aussi? Qui a donné l’ordre? De quoi aviez vous peur? Autant de question auxquels nous trouveront peut être pas de réponse.
Une chose est sûre, cet acte prémédité avait un but sournois et indignement d’une république islamique. Quand je disais que l’Union Africaine devrait changer de nom et prendre celui de l’Union de la Honte c’est parce qu’elle a à sa tête un monsieur dépourvu de principes, de compassion et du sens patriotique !
Bien évidement, les jeunes ont répondus avec des jets de pierres, choses regrettable mais qui pourrait rester les bras croisés quand il se sent fragile et visé? Qui va prendre ses jambes à son coup en voyant sa sœur évanouit sous l’effet des gaz lacrymogène?
Les véhicules dont les vitres ont étés brisés suites aux échauffourées doivent être perfectionnés aux frais de l’Etat.
Etre noir a toujours était un handicap certain en Mauritanie, dire que certains sont considérés comme des citoyens de secondes zone n’est pas exagéré ! Oh non loin de là, c’est un fait. Tout récemment nos frères haratins ont marchés, pas la moindre grenade (j’applaudis, c’est ce qui est normal), les politicards aussi défilent sans aucun soucis et très souvent sans autorisation !
Qui plus que ces gences, hommes et femmes qui ont parcourus plus de 300 km, méritent de défiler triomphalement à Nouakchott? A l’aube des présidentielles, le président aurait pu être mieux conseillés, ils sont payés pour ça ! J’espère que des têtes vont tomber, surtout celle des nègres de services qui chantent les louanges du président et qui font croire, que les rapatriés sont dans de très bonnes conditions.
L’histoire retiendra ce jour, 4 mai 2014, c’est le début de quelque chose!

Amadou Sy
babiraguelsy@gmail.com
www.gonguiyanke.over-blog.com

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge