Marche du FNDU : Déclaration

marche-duLa Mauritanie aborde un virage dangereux, suite à l’obstination du pouvoir à perpétrer un coup d’état contre la Constitution, par le biais des propositions de son parti au cours de son pseudo-dialogue et des manœuvres entreprises par son président au sujet du troisième mandat.
Ainsi, ce dernier murmure dans les oreilles certaines personnes une chose, alors que le porte-parole de son gouvernement et des proches à lui en déclarent, ouvertement et sans vergogne, une autre. Ces manœuvres ont d’ailleurs été rejetées par quelques formations et partis politiques participant au « dialogue », car elle elles constituent des manigances indignes d’un régime responsable de la destinée de toute une nation !
Lorsque se ferment les voies de l’alternance démocratique au pouvoir et qu’on en transgresse les règles, il ne reste comme alternative pour le changement que celles qui mènent à l’instabilité ; ces mêmes chemins qui ont déstabilisé nombre d’Etats dont les gouvernants tenaient à enfreindre les constitutions de leurs pays respectifs et mépriser la volonté de leurs peuples.
Ainsi, se poursuit la prise en otage du pays qui a mis son destin entre les mains d’un individu qui foule du pied la loi, méprise les institutions, appauvrit les citoyens, les accule avec la hausse perpétuelle des prix et pressure avec les impôts, qui a fait main basse sur les écoles publiques et sur les patrimoines immobiliers de l’Ecole de police et du Stade Olympique(pas de trace de leur vente dans le budget de l’Etat !), qui a détourné, à coup de marché de gré à gré, de commissions et de corruption, les ressources nationales à son propre profit, qui a attenté à l’unité nationale, instauré l’injustice et la marginalisation de larges couches de la population, privé d’espoir la jeunesse qu’il a livrée au chômage et à la perdition, corrompu les mœurs et piétiné les valeurs, fait du clientélisme et du népotisme une politique d’Etat.
Nous assistons aujourd’hui à la mise en œuvre d’un plan machiavélique, visant à assurer la continuité d’un régime dont le chef ne recule devant rien : Il instrumentalise la police et la justice du pays pour ses règlements de comptes avec ses adversaires ; rentré au palais présidentiel sans le sou, il a accumulé une fortune fabuleuse et refuse de déclarer son patrimoine comme l’exige la loi, les crimes de ses enfants et de siens sont impunis, alors que les citoyens sont réprimés et sévèrement punis pour la moindre protestation ou contravention ; il dilapide – et son entourage avec lui – alors que les citoyens meurent de faim dans les bidonvilles et dans les campagnes du pays.
Un tel plan met le pays en danger et il est du devoir de chaque mauritanien d’œuvrer résolument à son échec.
Pour sa part, et à l’instar de la majorité du peuple mauritanien, le FNDU ne permettra jamais que ceux-là qui ont compromis le présent de notre pays en fassent autant de son avenir ! Il résistera avec force au coup d’Etat contre la Constitution, travaillera, avec l’ensemble des forces patriotiques, à son échec et empêchera, par tous les moyens, que le régime actuel se perpétue que ce soit par un troisième mandat ou par n’importe quel autre procédé.
Aussi, invite-t-il les habitants de Nouakchott à une marche populaire qui sera organisée le samedi 29 octobre 2016 et au cours de laquelle nous clamerons tous, haut et fort :

– Non à la poursuite des coups d’Etat et de la prise en otage perpétuelle du pays !

– Non à la répression des jeunes et à l’étranglement des libertés !

– Non au maintien du régime de la famine et du chômage !

– Non au maintien du régime du pillage et de la gabegie !

– – Non au maintien du régime de l’injustice, de la marginalisation et de l’inégalité !

– Non au mépris et à l’arrogance !

– Ensemble pour défendre le pays, sa Constitution, ses fondements et ses symboles !

– Ensemble pour la préservation de l’unité nationale.

– La commission de Communication
13 octobre 2016

Source : FNDU

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge