Marche républicaine à Paris: journée chargée de symboles pour Hollande

HollandeRFI : François Hollande recevra successivement, ce dimanche à l’Élysée, les représentants de la communauté juive, le gouvernement, l’ensemble des ex-présidents et Premiers ministres, et une cinquantaine de dirigeants étrangers avant la marche républicaine prévue à 15H00.

C’est une journée chargée de symboles qui se prépare pour le président français. François Hollande recevra d’abord à l’Elysée les représentants de la communauté juive. Le président avait dénoncé dans son allocution de vendredi la prise d’otages à l’épicerie casher comme « un acte antisémite effroyable ».

Ensuite, c’est le gouvernement au grand complet qui se réunira autour de François Hollande à midi puis l’ancien président et patron de l’UMP Nicolas Sarkozy. Jacques Chirac et Valéry Giscard d’Estaing ont eux décliné l’invitation. Les anciens Premiers ministres de droite et de gauche seront présents au grand complet. Tous les représentants des institutions comme le Conseil constitutionnel et les présidents de l’Assemblée et du Sénat se joindront aussi à la rencontre.

Paris « au centre du monde »

Le président Mitterrand aux côtés de son ministre des Affaires étrangères Hubert Védrine, en mai 1990 lors de l’une des manifestations organisées pour protester contre la profanation du cimetière juif de Carpentras.

Artisan de l’unité nationale, François Hollande sera aussi au centre d’un rassemblement diplomatique inédit. Une quarantaine de chefs d’État et de gouvernement étrangers seront reçus à l’Élysée de 13H00 à 14H00 pour un déjeuner, avant de rejoindre la tête de la marche contre le terrorisme ce qui a fait dire à un conseiller que, pour quelques heures, Paris est placé « au centre du monde ». François Hollande participera lui aussi à la marche, inscrivant ses pas dans ceux de François Mitterrand en 1990, après la profanation du cimetière juif de Carpentras. Pour clôre l’après-midi, le président français est attendu à la synagogue de la Victoire, à Paris.

François Hollande, en première ligne ces derniers jours, se veut aussi l’artisan d’un rassemblement des Français le plus large possible. Il avait appelé vendredi dans son allocution les Français à descendre dans la rue. Un message relayé encore toute la journée de samedi par les membres du gouvernement. Selon un sondage Ifop Paris Match publié samedi soir, 97% des Français jugent nécessaire de faire preuve d’unité nationale.

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge