Maroc : 53 personnes arrêtées pour fraude lors des examens du baccalauréat

MCinquante-trois personnes, soupçonnées de fraude durant les examens du baccalauréat, ont été arrêtées mercredi par la police, a indiqué le ministère de l’Intérieur dans un communiqué.

Alors que les fuites lors des épreuves du baccalauréat font scandale en Algérie, le Maroc a annoncé à son tour une série d’arrestations de personnes soupçonnées de fraudes lors des examens qui ont commencé le 7 juin et qui doivent s’achever ce jeudi 9. La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé le 8 juin par un communiqué que « cinquante-trois personnes ont été arrêtées par les services de la police judiciaire dans nombre de villes marocaines pour leur implication présumée dans des actes de fraude aux examens ».

Lundi, sept personnes ont été arrêtées par les services de police, soupçonnées d’avoir fait fuiter les sujets des examens du baccalauréat sur les réseaux sociaux. Au total, le ministère de l’Éducation nationale a recensé plus de 3000 cas de triche durant les examens de la première année du baccalauréat qui se sont déroulés les 3 et 4 juin dernier.

Selon le ministère de l’Éducation nationale marocaine, plus de 431 000 candidats se sont présentés aux examens du bac cette année. Les contrôles ont été renforcés dans le but de faire face aux tentatives de triche. Ce qui n’a pas empêché les fraudeurs de sévir sur les réseaux sociaux.

Source: Jeuneafrique

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge