Maroc : Arrestation d’un Sénégalais accusé d’avoir tué 150 migrants

Ce vendredi, la police espagnole a annoncé la mise aux arrêts d’un réseau qui faisait passer de manière clandestine des centaines de migrants du continent africain vers les îles Canaries. Par la même occasion, informe Libération, les pandores ibériques ont procédé à l’arrestation de son responsable sénégalais qui résidait au Maroc. Ils attribuent à ce réseau la responsabilité d’au moins quatre naufrages d’embarcation « avec près de 150 personnes disparues » dont des enfants.

Selon le journal qui reprend un communiqué de la police espagnole, ce dernier est accusé d’avoir profité de ses nombreux contacts au niveau administratif et policier pour « contrôler de manière quasiment exclusive » ce trafic de migrants.

Ainsi, les deux plus hauts responsables de l’organisation ont été alpagués suite à un mandat d’arrêt international émis par un juge d’instruction espagnol.

Au total, l’opération, menée conjointement par la police espagnole et la gendarmerie marocaine, avait abouti à l’arrestation de 30 personnes, déjà condamnés et écroués pour avoir notamment été chargées de mener les embarcations.

 

Seneweb.com

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind