Maroc : l’organisation islamiste du Cheikh Yassine condamne l’attaque de Charlie Hebdo

Cheikh YassineJeune Afrique : La Jamaa Al Adl Wal Ihsane (organisation islamiste, non reconnue officiellement, fondée par Cheikh Yassine) a condamné vendredi l’attaque terroriste qui a fait 12 morts au journal Charlie Hebdo, à Paris.

Dans un communiqué publié vendredi 9 janvier, la Jamaa Al Adl Wal Ihsane (confrérie islamiste doublée d’un mouvement politique non autorisé mais toléré au Maroc) a condamné vigoureusement l’attaque contre le siège du journal Charlie Hebdo, à Paris, « qu’aucun humain sensé ne peut accepter sous aucun motif religieux ou politique ».

L’organisation présente ses condoléances aux familles des victimes et au peuple français et « dit refuser tous les discours de haine, de ségrégation et de violence dont des innocents paient le prix ».

Les disciples de Cheikh Yassine, décédé le 13 décembre 2012, appellent « à la diffusion de la culture de la tolérance et de l’entraide pour faire face à toute vague de radicalisme et de racisme, pouvant créer des amalgames », et citent un verset du Coran : « O Humains ! Nous vous avons créés à partir d’un mâle et d’une femelle et Nous avons fait de vous des peuples et des tribus afin que vous vous connaissiez entre vous », Verset 13 de la Sourate 49 (les chambres).

>> Lire aussi : Le Maroc met en garde contre « l’amalgame entre islam et terrorisme »

La Jamaa Al Adl Wal Ihssane est la première confrérie islamique présente en Afrique à se prononcer sur l’attaque contre le siège du journal Charlie Hebdo. Plusieurs partis politiques dits islamistes ont toutefois déjà réagi. En Tunisie, « le parti Ennahdha est horrifié et indigné par l’acte lâche et criminel ayant visé les journalistes et le personnel de Charlie Hebdo ce matin, mercredi 7 janvier 2014″, avait très vite fait savoir la formation politique.

>> Lire aussi : « Horrible », « tragique », « odieux »… Ce que les dirigeants africains ont déclaré

« Nous condamnons avec la plus grande fermeté ces actes terroristes, leurs auteurs, leurs instigateurs et tous ceux qui les soutiennent. Nous exprimons notre parfaite et entière solidarité avec les victimes, leurs familles, et tout le peuple français ami. Nous présentons nos sincères condoléances aux familles et proches des victimes et nous souhaitons également un prompt rétablissement aux blessés », ajoute le communiqué.

Au Maroc, « le Parti de la justice et du développement (PJD) condamne fermement cette attaque terroriste ignoble (…) Un crime qui ne vise pas que le peuple français, mais l’humanité entière… », a indiqué jeudi dans un communiqué, Abdelilah Benkirane, secrétaire général du parti et Premier ministre marocain. Une condamnation sans réserve : « Quelle que soit la nationalité des auteurs et des instigateurs, quelle que soit leur croyance ou leur appartenance politique, aucun prétexte religieux ou politique ne saurait justifier cet acte criminel. »

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge