Maroc : Mohammed VI bientôt en Afrique de l’Est

tanzanieNouveau cap pour la diplomatie marocaine. Après l’Afrique francophone, le souverain se rendra au Rwanda, en Tanzanie et probablement au Kenya, pour consolider ses appuis sur le Sahara occidental et les projets économiques de son pays.

Le roi du Maroc devrait entamer une tournée en Afrique de l’Est dans les prochains jours, probablement après l’ouverture de la prochaine session du Parlement le vendredi 14 octobre, apprend-on d’une source diplomatique marocaine.

Le planning du voyage, non encore officiel, comprendrait le Rwanda, la Tanzanie, et sans doute le Kenya. Selon nos sources, l’Éthiopie, dont la capitale Addis Abeba accueillera le sommet de l’Union africaine (UA) en janvier, reste encore à confirmer.

Un discours d’union

Pour la première fois, Mohammed VI se rend dans cette partie de l’Afrique anglophone afin de consolider ses alliances sur le dossier du Sahara et son implantation économique dans le continent.

Même s’ils soutiennent la position du Polisario et son allié algérien sur la question du Sahara, ces pays revêtent un intérêt stratégique pour Rabat au moment où cette dernière a exprimé sa volonté de réintégrer l’UA et de mener la bataille pour la reconnaissance de son intégrité territoriale à l’intérieur de l’organisation panafricaine.

Tentant de s’imposer comme un leader africain, Mohammed VI prône un discours d’union face aux dangers qui guettent l’Afrique et appelle les chefs d’États africains à prendre conscience de la politique calamiteuse du colonialisme.

Dans un discours prononcé le 20 août, il a déclaré que les Africains devaient s’unirpour assurer leur propre développement et changer eux-mêmes leur destin.

Rapprochement politico-économique

Un discours qui plaît de plus en plus en Afrique, notamment au président rwandais,Paul Kagamé, qui a rendu visite au roi du Maroc en juin dernier, officialisant les premiers pas d’un rapprochement politico-économique entre le Maroc et l’Afrique anglophone. Au-delà de leur refus de tout interventionnisme occidental, les deux chefs d’État partagent la même vision des grands chantiers économiques et des réformes sociales.

Avec la Tanzanie et le Kenya, les Marocains ont procédé à un échange d’amabilités afin de préparer une tournée royale. La chef de la diplomatie tanzanienne, Augustine Mahiga, a été reçue à Rabat en avril dernier par son homologue marocaine, M’barka Bouaida. Et avec le Kenya, la Royal Air Maroc a inauguré, en mars dernier, son premier vol régulier reliant Casablanca à Nairobi.

Source:  Webnews

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge