Maroc-Nigéria : Mohammed VI refus diplomatique de s’impliquer dans la campagne nigériane

Maroc-NigériaMauriweb:Suite à une demande des autorités nigérianes pour un entretien téléphonique entre SM le Roi Mohammed VI et le président nigérian, le Souverain n’a pas jugé opportun d’accéder à cette demande, du fait que la  démarche est liée à des échéances électorales importantes dans ce pays, indique  vendredi un communiqué du ministère des affaires étrangères et de la coopération marocain.

Le roi Mohammed VI a ainsi évité de s’impliquer dans la campagne électorale au Nigéria d’autant plus que l’initiative « des autorités nigérianes s’apparente plus à un acte de récupération de l’électorat musulman de ce pays qu’à une démarche diplomatique normale » a réagi le ministère marocain des affaires étrangères. Dans son communiqué le gouvernement marocain indique que « les autorités nigérianes, à travers la Présidence de la République, ont introduit une demande pour un entretien téléphonique entre le Président de ce pays et Sa Majesté le Roi -Que Dieu L’assiste- et l’envoi d’un émissaire au Maroc. Et d’ajouter : « Sa Majesté le Roi n’a pas jugé opportun d’accéder à cette demande du fait que la démarche est liée à des échéances électorales importantes dans ce pays et pourrait faire croire à un rapprochement entre le Maroc et le Nigéria, et en raison des positions de ce pays à l’égard de causes nationales et arabo-musulmanes sacrées. Confronté à une forte contestation populaire et au sein de la vieille-garde de l’armée nigériane, Goodluck Jonathan, candidat à sa propre succession ne convainc pas beaucoup les électeurs de son pays notamment dans le nord où en plus de la frustration des musulmans, le Nigéria fait face à l’émergence du mouvement terroriste Boko Haram.

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge