Mauritanie-Affaire SNIM : la responsabilité des autorités, « presque de la haute trahison »

La SNIMLa responsabilité des autorités mauritaniennes dans la crise qui a secoué la SNIM pendant plus de deux mois est presque de la « haute trahison » selon le président en exercice du FNDU, le plus grand rassemblement de partis d’opposition en Mauritanie.
Les inquiétudes d’Ahmed Ould Daddah à propos de la Société Nationale des Industries et minières sont à lire dans le numéro de ce mercredi de l’hebdomadaire arabophone « Alakhbar Info ».
Ould Daddah a estimé que la situation est « très dangereuse (…) La SNIM en état de faillite ». « Les cours mondiaux du fer, a-t-il alerté, varient entre 47 et 48 dollars. Il faut en tiré 15 dollars de frais de transport et 3 à 4 dollars de qualité. Il n’en restera que 28 à 29 dollars.
Cela ne pourrait pas couvrir le coût de production ».

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge