Mauritanie: Akhbar El Jeich rapport les impressions des participants à Flintlock 2013


Akhbar El Jeich, la revue de l’armée mauritanienne, a consacré son numéro mars-avril 2013 au impression des participants à l’édition 2013 de el_jeich_revuel’exercice militaire internationale Flintlock 2013 qu’a abritée les régions de l’est Mauritanien les deux Hodh et l’Assaba du 20 février au 10 mars dernier. Synthèse de Alakhbar.

Flintlock est un exercice multinational initié depuis 6 ans par les Etat unis d’Amérique. Il est organisé annuellement dans l’un des pays du Sahel avec une participation arabe, africaine et occidentale. Il a pour but de consolider la solidarité internationale en matière de lutte contre le terrorisme, d’aider les pays participants à protéger les civils.

Général de division Mohamed Ould Cheikh Mohamed Ahmed chef-d’état major national «c’est aussi grâce à chacune et chacun d’entre vous, officiers, sous officiers et militaires du rang qui, loin de chez-vous, participez à écrire une nouvelle page de la coopération militaire nord-sud.

Il suffit de suivre l’actualité pour se convaincre combien la stabilité et la paix de notre sous région sont tributaire d’une coopération inter-états réelle et franche».

Colonel Mohamed Ould Cheikh Beide, Coordinateur de l’exercice Flinlock: « Nous avons acquis une grande expérience dans le cadre du travail humanitaire. D’ailleurs, cinq équipes militaires nationales ont été crées et vont travailler en vue d’introduire ce concept dans le futur au niveau de l’institution militaire. Nous avons acquis également, une grande expérience dans le domaine de la presse opérationnelle grâce aux efforts communs de la direction de la communication et des relations publiques et les radios régionales, ce qui nous a permis de faire passer nos messages aux populations ciblées »

Colonel Seyedna Oumar, planificateur principal de Flintlock 2013:  » L’exercice Flintlock 2013 a permis aux officiers mauritaniens de planifier et de conduire des opératifs et tactiques contre un adversaire irrégulier dans un cadre multinational ».

Colonel Sidna Ould Sidi Heibe, commandant de la 5ème région militaire(les deux hods, l’Assaba et le Tagant « Chaque événement aussi simple soit-il, vécus par deux individus ensemble, renforce davantage le lien de cette fraternité, à plus forte raison si cette exercice réunit des unités différentes et diverses ».

L’Amiral Losey, chef des forces spéciales Américaines en Afrique: « Je ne saurais rester sans souligner le degré de professionnalisme de vos soldats et louer la parfaite coordination avec l’autorité civiles, laquelle coordination revêt une importance particulière dans l’instauration et la consolidation de la paix dans la région ».

Colonel bristol, commandant des opérations spéciales dans le Sahel: « Je ne cesse de répéter à mon collègue le colonel Cheikh Ould Beidé, que ce nous entreprenons en ce moment constitue un tremplin pour plusieurs années à venir ».

Commandant Francisco Matas, chef de la délégation espagnole: « Nous avons essayé de faire de notre mieux pour partager notre expérience professionnelle avec notre homologue mauritanien ».

Chef de la délégation italienne: « L’exercice Flintlock nous a donné la grande possibilité de partager les connaissances militaires et en même temps d’instaurer de bonnes relations personnelles avec les participants en particulier les Mauritaniens avec lesquels on a eu une bonne collaboration ».

Chef de la délégation sénégalaise: « Le climat et le relief sont très favorables à l’entrainement au combat en zone désertique ».

Cdt Anglo madi du Tchad: « Dns les différentes phases de l’exercice, nous avons vu plusieurs procédés de combat, l’embuscade, le renseignement sur l’ennemie, le raid ; le secourisme… »

Colonel Doro Oumar chef de section Niger: « La tenue de cet exercice nous a permis à l’ensemble des participants d’avoir des échanges techniques, mais aussi de raffermir notre fraternité d’arme et en fin de découvrir les autres armées amies ».

Colonel Mohamed Mohamed Ould J Doud, chef de site de Néma : « Le chef de site représente l’interface locale chargé de traiter avec les partenaires étrangers pour aplanir les difficultés, assurer un cadre vie et de travail adéquat aux participants ».

Lt colonel Med Taghiyllah Abass, chef site Aioune: « Dans le cadre du renforcement du moral de la troupe et l’amélioration de leurs conditions d’hébergement, il a été procédé à l’ouverture d’un cyber internet, d’un terrain de volley-ball pour divertissement et pratique du sport durant les heures de repos ».

Colonel Mohamed Le,ine Ould Chorfa, chef de site Kiffa: « La montée en force de notre armée ces dernières années lui permet de relever ces défis. Elle est maintenant apte à organiser et réussir une manifestation militaire aussi importante que Flintlock« .

Sall Saidou, Wali du Hodh El Gharbi: « La réaction des populations a été proportionnelle au comportement des unités qui ont été engagées dans cette exercice (…) les militaires ont été courtois, respectueux et professionnels ».

Cheikh Abdellahi Ewah, Wali de l’Assaba: « C’est une opération qui a été organisée en parfaite collaboration et en symbiose totale entre les autorités civiles et militaires. La coordination de l’opération a parfaitement associé les autorités administratives des Wilayas concernées ».

Source : Alakhbar

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge