Mauritanie: Biram Dah Abeid et sa défense boycottent son procès en appel

djiby_sow_biram_brahimLe collectif des avocats de défense du militant anti-esclavagiste mauritanien Biram Dah Abeid a rappelé la décision de ce dernier et codétenus de ne pas comparaître devant la cour d’appel d’Aleg (sud) « qui n’est point leur juge naturel », selon les avocats.
Le collectif qui tenait une conférence de presse ce mercredi à Nouakchott a annoncé qu’il ne prendra pas part à cette audience prévue demain jeudi.

Pour le collectif, «Les observateurs judiciaires avertis et tous ceux qui suivent le déroulement de cette instance n’ont plus le moindre doute par rapport au caractère hautement politique de ce procès».

Le collectif a également affirmé que ses clients « se disent convaincus que l’organisation par le Pouvoir de ce procès dans des circonstances de lieu et de temps particulièrement défavorables, vise en fait à empêcher l’opinion publique nationale et internationale-qui est leur principal soutien-, d’assister à cette audience ».

Biram Dah Abeid, lauréat du prix des Nations unies pour les droits de l’homme et deux autres militants des droits de l’homme sont condamnés à deux ans de prison ferme. Ils ont été arrêtés en novembre dernier après l’organisation d’une caravane contre « l’esclavage foncier ». Un des codétenus, Jiby Sow, bénéficie d’une liberté provisoire.

Le militant antiesclavagiste et président de l’association abolitionniste IRA-Mauritanie est arrivé en deuxième position aux dernières élections présidentielles.

Source: Alakhbar

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge