Mauritanie : confiscation du téléphone de Biram Abeid, en détention

BIRAM
Le téléphone portable du militant mauritanien des droits de l’homme Biram Dah Abeid en détention depuis le 11 novembre dernier a été confisqué ce lundi a rapporté son conseiller Hamady Ould Lehbouss

« Nous pensons que son téléphone a été confisqué pour le couper du monde extérieur et par conséquent de ses soutiens sur le plan national et international » a confié à Alakhbar Ould Lehbouss qui a rappelé que « le juge d’instructions avait autorisé à Biram de recevoir de la visite et d’utiliser son téléphone. »

Et pour le conseiller, « l’Etat mauritanien pourrait craindre aussi qu’en utilisant son téléphone Biram pourrait contrer la campagne que le gouvernement mauritanien mène contre lui auprès des Européens. »

Biram le lauréat du prix des Nations unies pour les droits de l’homme 2013 qui était aussi arrivé deuxième aux élections présidentielle du 21 juin 2014 a été arrêté le 11 novembre dernier à Rosso  (Sud)  parmi d’autres militants de défense des  droits humains  suite à l’organisation d’une caravane contre « l’esclavage foncier » et «  l’expropriation » des terres dont subiraient les populations noires dans le sud du pays.

Le président de l’ONG anti-escalvagiste IRA-Mauritanie a été ensuite accusé d’« incitation à la violence, trouble à l’ordre public, outrage à l’autorité et appartenance à une organisation non reconnue» et placé sous mandat de dépôt depuis le 15 novembre.

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge