Mauritanie : démentellement d’une cellule liée à Daech

cellule-liee-a-daechLes autorités judiciaires mauritaniennes ont déféré mercredi devant le juge d’instruction, les membres d’une cellule liée à Daech démantelée depuis près de deux mois.

Selon des informations obtenues par Sahara Media la cellule est composée de 11 personnes arrêtées la veille du sommet de la ligue arabe qui s’était tenu à Nouakchott.

Beaucoup de discrétion a entouré le démantèlement de cette cellule par les forces de sécurité du pays.

Les mêmes sources privilégient la volonté des autorités du pays d’avoir entouré cette arrestation d’autant de discrétion pour éviter tout ce qui pourrait nuire à la tenue de ce premier sommet de la ligue arabe qui se tient en Mauritanie.

Les membres de la cellule ont été traduit dans la nuit du mardi à mercredi devant le procureur de la république de Nouakchott ouest qui les a accusé de connivence avec une organisation terroriste, Daech, avant que celui-ci ne les envoie devant un juge d’instruction.

Déjà en 2014, la Mauritanie avait démantelé une cellule liée à l’état islamique, à Zouerate, dans l’extrême nord du pays.

Une cellule composée de trois personnes travaillant dans le secteur minier.

Les membres de cette cellule ont été jugés en novembre 2015.

Une vidéo montrant ces personnes faisant allégeance au chef de cette organisation, Aboubacar Al Bagdadi avait été projetée.

En novembre 2015, le président O. Abdel Aziz avait nié l’existence de mauritaniens au sein de Daech et démenti par la même l’existence dans le pays de cellules pour le recrutement de combattants pour le compte de cette organisation.

 O. Abdel Aziz répondait ainsi à des déclarations faites par l’ancien président Ely O. Mohamed Vall qui avait affirmé que la Mauritanie était devenue un centre de recrutement de djihadistes pour le compte des organisations terroristes.

Source : Sahara Médias

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge