Mauritanie: des candidats au baccalauréat trichent par WhatsApp

WhatsAppDes épreuves du baccalauréat 2015 en Mauritanie ont circulé ce matin 15 mai sur la toile un peu moins d’une heure de temps après qu’elles ont été distribuées dans les salles d’examen.
Les auteurs se sont servi du logiciel « WatsApp » pour établir la communication entre les candidats en salle et d’autres personnes à l’extérieur.

Des journalistes d’Alakhbar ont pu retrouver quelques épreuves fuitées sur Internet. Elles concernent des matières scientifiques comme littéraires.

Un peu avant d’entrer en salle un candidat a expliqué à Alakhbar qu’il va tricher en branchant à l’oreille un micro écouteur connecté à son smart phone laissé à la maison.
Certains enseignants avaient émis des craintes de fuites en raison de l’utilisation de smart phones ou d’ordinateurs sous forme de tablette. Cr malgré que le gouvernement mauritanien ait annoncé avoir pris toutes les mesures visant à garantir un bon déroulement de l’examen.
41,982 candidats au baccalauréat ont rejoint ce matin les salles d’examen. Les filles en représentent les 45%. Ils ont tous été répartis dans 106 salles dont 50 à l’intérieur du pays.

 

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge