Mauritanie : Deux journalistes en prison suite à une plainte du fils du Président

Jidna_babacar_00_245Jedna Deida, directeur du site www.mauriweb.info et Babacar Baye N’diaye, webmaster du site www.cridem.org ont été conduits en prison jeudi après midi. Objets d’une plainte en diffamation déposée mercredi 06 avril par Bedr Ould Abdel Aziz, fils du président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz,  les deux journalistes, avaient publié sur leurs sites un article de Mauriweb titré « Urgent : Bedr Ould Abdel Aziz aurait-il tiré sur un berger ?

Mercredi, une plainte « pour diffamation et atteinte à l’honneur » avait été déposée par Bedr Ould Abdel Aziz suite à la publication d’informations  citant  « une source fiable selon laquelle Bedr aurait tiré à balle réelle sur un berger dans un ranch du chef de l’Etat en Inchiri. » Inchiri (250kilomètres au Nord de Nouakchott) est la région dont est issu l’actuel chef de l’Etat mauritanien.

Il existe en Mauritanie, depuis 2011, un projet de loi sur la liberté de la presse qui supprime les peines d’emprisonnement liées à l’injure et la diffamation envers les particuliers. Ce texte maintient les peines d’amendes prévues dans ces cas.

Kissima

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge