Mauritanie: encore des manifestations contre le texte jugé blasphématoire de l’Islam

ISLALa vague de manifestation contre le texte jugé blasphématoire du prophète Mohamed se poursuit dans différents endroits de la Mauritanie.

Après Nouadhibou, d’autres manifestants sont sortis samedi à Guerrou contre le texte et son auteur Mohamed Cheikh Ould Mohamed.

Cette fois-ci des membres de la famille de l’auteur ont rejoint les manifestants et demandé à se dernier de se repentir.

L’auteur, arrêté jeudi à Nouadhibou dans le Nord du pays, dénonce dans son texte  » la « marginalisation au nom de l’Islam » de certaines couches sociales mauritaniennes notamment les « Moualamines (forgerons)», les descendants d’esclaves et les griots.

l’auteur affirme que « lors de la conquête de la Mecque, les mécréants arabes qui combattaient l’Islam ont été graciés,  parce qu’ils étaient des proches parents du prophète et de ses compagnons, contrairement aux juifs qui étaient exécutés pour avoir comploté contre le prophète ».

Vendredi, des manifestants brandissaient à Nouadhibou des slogans hostiles à l’auteur qu’ils ont  qualifié de « renégat ». Les participants demandaient également l’instauration de loi protégeant les symboles sacrés de l’Islam.

Des imams avaient réclamé une application stricte de la loi contre l’auteur de l’écrit.

Source : Alahkbar

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge