Mauritanie : Justice – Pression Politique,

A un seul coup, ça fume comme une centrale au sein de la Cours Suprême de Nouakchott. L’homme de la rue alerte le soldat du feu, Ahh, en fin ne vous inquiétez pas c’est le pouvoir judiciaire qui veut remuer ses muscles face à un régime stable sur des pistes solides. Cela dit que Seyed Ould Ghailany n’est plus Président de la Cours Suprême en Mauritanie. Une occasion en Or pour les partis politiques d’oppositions au régime de Ould Abdel Aziz en Mauritanie de condamné le départ de Ould Ghailany. Qualifiant ce départ de violation flagrante de la loi  dans ce Pays. Désormais,  si Monsieur Seyed ne regagne pas son poste à Sanaa au Yémen comme précisent certaines sources, il se retrouvera sans doute dans le sac des Cries des forces politiques de l’opposition Mauritanienne. (Un dossier à suivre)
 

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge