Mauritanie: la directrice générale du FMI, Christine Lagarde, pour un « réveil du secteur privé » au Maghreb


La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, en visite en Mauritanie, a plaidé pour un « réveil du secteur privé » au Maghreb, « un marché d’environ 90 millions de personnes » dont le potentiel est peu exploité, selon elle.


« Le Maghreb dispose d’un grand potentiel pour attirer les investissements, mais qu’il n’a pas toujours mis à profit », a déclaré Mme Lagarde, qui s’exprimait à Nouakchott lors d’une conférence sur « Les investissements inter-maghrébins et les investissements extérieurs directs dans les pays du Maghreb ».

Evoquant le Printemps arabe – mouvement de révolte populaire parti de Tunisie en décembre 2010 et à l’origine de la chute de nombreux régimes dans le monde arabe – elle a estimé que ce « Réveil arabe » devait « aussi conduire à un +réveil du secteur privé+ » dans cette région.

« L’investissement direct étranger est un élément essentiel de cette stratégie », a-t-elle affirmé.

« Un Maghreb qui assure la libre circulation des biens et des services offre les possibilités infinies d’un marché d’environ 90 millions de personnes. D’ailleurs, aucune des économies du Maghreb n’est suffisamment grande pour assurer à elle seule sa prospérité, ce n’est qu’ensemble qu’elles peuvent devenir prospères », a-t-elle poursuivi, prô nant une « complémentarité économique entre les pays de l’Union du Maghreb arabe ».

Arrivée mardi soir à Nouakchott, Christine Lagarde avait été accueillie à l’aéroport par les ministres des Affaires économiques et des Finances ainsi que par le gouverneur de la Banque centrale de Mauritanie.

Elle a été reçue par le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz. A l’issue de son audience, elle a salué les progrès de l’économie mauritanienne, selon l’Agence mauritanienne d’information (AMI, officielle).

 

Atlasinfo

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge