Mauritanie : la fin d’une mutinerie

Photo d'archives.Rapide Info : Le ministère mauritanien de la Justice a signé avec les prisonniers un accord ayant mis fin, ce samedi, à la mutinerie. Des prisonniers protestaient contre le refus de l’administration pénitentiaire de libérer deux des leurs, qui ont déjà purgé leur peine de prison.

Environ 10 d’entre eux sont condamnés à mort ou à la prison à vie pour terrorisme. Il leur est reproché d’avoir assassiné des touristes français, des travailleurs humanitaires américains ou des soldats mauritaniens.

L’accord signé par les prisonniers et les autorités judiciaires a permis de libérer quatre salafistes, qui ont fini de purger leur peine. Deux gardes pénitentiaires ont également été libérés.

Les salafistes emprisonnés ont entamé vendredi soir un mouvement de protestation contre l’attitude de l’administration pénitentiaire à l’égard des leurs ayant déjà purgé leur peine. Des gardes pénitentiaires ont tenté de mettre fin au mouvement, ce qui a déclenché des affrontements.

Plusieurs blessés ont été dénombrés, parmi les prisonniers comme chez les gardes pénitentiaires.

Les islamistes emprisonnés se sont servis d’armes blanches introduites clandestinement dans la prison, selon le correspondant de BBC Afrique à Nouakchott.

Ils ont pris en otage deux gardes pénitentiaires dont les photos ont été publiées sur leur page Facebook.

Les prisonniers exigeaient la libération de leurs compagnons ayant purgé leur peine. Sans quoi ils refusaient de libérer les gardes pénitentiaires.

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge