Mauritanie: la présidentielle du 21 juin à la Une de la presse

à la Une de la presse  Mauritanie

La presse parue cette semaine en Mauritanie a abondamment commenté les préparatifs de la prochaine élection présidentielle dont le premier tour est convoqué pour le samedi 21 juin 2014.

Dans sa livraison de jeudi, le quotidien ‘l’Authentique’ évoque cette échéance sous le titre ‘présidentielle 2014: l’opposition négocie, le pouvoir peaufine sa stratégie de campagne‘.

Cet organe estime ‘que l’opposition dite radicale, regroupée au sein du Forum national pour la démocratie et l’unité (FNDU), prêche dans le désert et que Mohamed Ould Abdel Aziz qui vient d’annoncer sa candidature à la présidentielle 2014, affiche clairement sa détermination à ne pas faire reculer la date prévue pour cette échéance électorale‘.

L’hebdomadaire ‘Biladi‘ abonde dans le même sens et parle ‘d’un compromis impossible‘ dans la perspective de la présidentielle du 21 juin 2014.

Ce journal relève en effet ‘qu’après plusieurs tentatives sous formes de jeux d’obstacles, le pouvoir, la Coalition pour une alternance pacifique (CAP) et le Forum national pour la démocratie et l’unité semblent avoir échoué définitivement à nouer une concertation crédible pouvant déboucher sur une élection présidentielle consensuelle, ouverte et transparente‘.

Ils se rejettent la responsabilité d’un dialogue mort-né. Et tentent chacun de faire valoir sa thèse auprès d’une opinion de plus en plus lasse de leurs querelles interminables et purement politiciennes’ estime l’hebdomadaire.

Pour sa part, ‘Le Quotidien de Nouakchott‘ n’hésite à parler ‘d’un dialogue impossible entre le pouvoir et l’opposition‘, ajoutant que ‘le Forum national pour la démocratie et l’unité retrouve enfin ses esprits pour se rendre compte que le dialogue sérieux, auquel il aspire, n’est pas d’actualité du côté du pouvoir et de ses formations satellites‘.

Dans ‘une lettre aux dialogueurs’, l’hebdomadaire le ‘Calame‘ appelle les uns et les autres ‘à prouver leur capacité à faire de la politique : c’est-à-dire négocier, faire des choix, ordonner des priorités‘ et juge ‘qu’il est temps de briser la glace et de passer aux choses sérieuses‘.

Pour ce journal, Mohamed Ould Abdel Aziz gagnera la prochaine élection présidentielle, mais il faut le pousser à des concessions de nature à faire avancer la démocratie en Mauritanie.

Pana 26/04/2014

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge