Mauritanie: « L’attentat » contre Aziz était « prévisible » (TPMN)


ALAKHBAR (Nouakchott)-« L’attentat » contre le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz « était prévisible », selon le Mouvement Touche Pas à Ma Nationalité. « Il traduit un profond malaise même dans les rangs de l’armée raciste ».

Le mouvement rappelle, dans une déclaration parvenue à Alakhbar, que « le président Ould Abdel Aziz a été victime le samedi 13 octobre d’un attentat alors qu’il rentrait à Nouakchott. Selon le ministre de la communication, il s’agit d’une erreur et non d’un attentat, ce qui est loin d’être logique vu l’impressionnant dispositif militaire à certains endroits de la capitale ».

« Cette situation était prévisible. Depuis son accession au pouvoir le président Ould Abdel Aziz dirige le pays d’une main de fer favorisant le racisme, le clientélisme, le tribalisme, la gabegie et l’impunité », ajoute la déclaration.

« L’attitude du président qui s’est opposé à toute forme de dialogue a eu pour conséquences l’instabilité et la radicalisation de la population. Cet attentat traduit un profond malaise même dans les rangs de l’armée raciste ».

TPMN se profite pour dresser à Ould Abdel un bilan « très médiocre: La paupérisation des masses, Le recul de la Démocratie, le renforcement de la discrimination raciale, la persistance de l’esclavage, les répressions sauvages a favorise une vague de contestations ».

« Devant cette situation, au lieu de privilégier le dialogue, le président a opté pour la logique de la force ».

TPMN « exhorte le président à tirer une leçon de cet attentat en acceptant d’écouter le peuple outragé et martyrisé qui est déterminé à arracher ses droits ». Il encourage, par la même occasion, le peuple « à résister contre les dérives du général et ses acolytes qui incarnent le système raciste appelé à s’écrouler brutalement ».

Source:Alakhbar

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge