Mauritanie: « Le gouvernement de Hollande devrait être plus proche du RFD membre de l’International socialiste » (O. Daddah)

DAH « Si les choses se faisaient de façon normale, l’actuel gouvernement français qui est socialiste devrait être plus proche de nous RFD membre de l’International Socialiste que d’un régime militaire», c’est le sentiment du président du parti d’opposition mauritanien Rassemblement des Forces Démocratiques (RFD).

Ahmed Ould Daddah répondait aux questions de Alakhbar lundi à l’occasion de sa tournée au niveau des sièges de son parti dans les Moughatas de Nouakchott.

ALAKHBAR: Pensez-vous que la Communauté internationale, la France notamment, a une responsabilité dans la « crise politique » en Mauritanie ?

 

Ahmed Ould Dadda: Personnellement et le RFD  nous n’avons pas l’habitude de chercher un bouc émissaire. Nous savons que les pays ont leurs intérêts et que les grands Etats sont par définition cyniques. Mais, c’est un problème mauritanano-Mauritanien et nous le traitons comme tel. La France est un pays important, c’set un pays très influant, non seulement en Mauritanie mais aussi dans la zone. Mais si les choses se faisaient de façon normale, l’actuel gouvernement français, qui est un gouvernement socialiste, devrait être plus proche de nous RFD membre de l’International Socialiste que d’un régime militaire.

ALAKHBAR: Voulez-vous dire que François Hollande a enlevé sa casquette socialiste pour soutenir un régime militaire ?

 Ahmed Ould Dadda: Je ne commente pas cette question; je n’accuse personne. Je considère ce qui se passe ici (Mauritanie) un problème mauritano-mauritanien et nous le traitons de façons politique et de façons aussi organisationnelle en terme de mobilisation et de sensibilisation.

ALAKHBAR: On a vu les électeurs sortir voter en masse le 23 novembre. L’appel de la COD au boycott a-t-il échoué ?

Ahmed Ould Dadda: Nous avons un sentiment exactement inverse; nous pensons que les directives de la COD (Coordination de l’Opposition Démocratique) ont bien été entendues et prises en compte par les électeurs. Il y a eu moins d’un tiers qui a participé à cette mascarade parce que c’est une mascarade. Et comme j’ai le sentiment inverse que vous, je considère que Mohamed Ould Abdel Aziz et son gouvernement ont échoué à convaincre les populations à s’investir dans cette mascarade et que la COD a bien réussi dans l’objectif qui était de monter que ce n’est pas une élection mais une mascarade qui ne règlera rien.

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge