Mauritanie-Le Manifeste accuse la presse audiovisuelle privée de le « censurer »

Press_Audiofi_x_01Le coordinateur du « Manifeste pour les droits politiques, économiques et sociaux des Haratines » Ould Hendeya a accusé les médias privés audiovisuels de « censurer » la couverture des activités de son mouvement. L’accusation a été proférée vendredi soir à l’occasion de l’émission « Pleins Feux » sur Alwataniya.
« C’est pour la première fois que nous avons l’occasion de parler sur un plateau de télévision pour expliquer nos objectifs » a notamment expliqué le coordinateur du « Manifeste » regrettant que depuis la mise en place de ce mouvement pour l’émancipation des haratines, aucune chaine de télévision privée ne s’est intéressée à cette question.
Le coordinateur du mouvement du « Manifeste » a par ailleurs invité les mauritaniens, sans exception, a rallier la marche prévue le 29 avril prochain pour faire de la question des droits des haratines, une affaire « nationale » et non sectaire.

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge