Mauritanie: le ministère de l’Intérieur « coince » les communes de l’opposition

contribution - plumeLes communes que gère l’opposition mauritanienne « sont coincées » par le Ministère de l’Intérieur, a estimé Hamdi Ould Ibrahim, député du parti d’opposition, le Rassemblement National pour la Réforme et le Développement (Tawassoul).
«Les communes gérées par l’opposition sont coincés sur tous les fronts par notamment le  Ministère de l’Intérieur qui est le département de tutelle, sans justification», s’est plaint le député devant le ministre Mohamed Ould Ahmed Salem Ould Mohamed Rare qui était interrogé ce mercredi par le Parlement.
Alakhbar

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge