Mauritanie: le parti des salefistes, interdit de tenir sa première conférence de presse

Mohamed Mahfoudh O. Idoumou, chef du partiLa première conférence de presse de la nouvelle formation politique des salefistes mauritaniens, Parti de l’Authenticité et du Renouveau, a été interdite.
La policie a contraint les membres de ce parti de sortir de l’hôtel où devait se tenir l’événement ce mardi 16 mai dans la capitale mauritanienne Nouakchott.

Le chef du parti, Mohamed Mahfoudh Ould Idoumou, s’est brièvement adressé à la presse: « La conférence de presse  n’a pas été autorisée, nous ont fait savoir les autorités. Nous remercions la presse.  Et vous serez informés si une nouvelle date est retenue ».

Mohamed Mahfoudh avait auparavant exprimé lors d’un échange avec les journalistes présents son « étonnement » de voir interdite  cette première activité du son parti qui a « pourtant déposé une demande d’autorisation depuis plus de cinq mois», a-t-il informé.

«Hier, nous avons envoyé quelqu’un informer le préfet de la moughata de Tevragh zeina de la conférence de presse.»

Il a indiqué que la Direction des Libertés Publiques et des Affaires Politiques (DLPAP)  au Ministère mauritanien de l’Intérieur lui aurait expliqué à propos de la conférence de presse  qu’«après dépôt de demande d’autorisation  un parti politique peut mener ses activités s’il n’est pas l’objet d’une plainte ou ne prétend pas obtenir une autorisation.»

Source: Alakhbar

 

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge