Mauritanie: le pouvoir veut dialoguer, l’opposition refuse (Presse)

PresseLe gouvernement mauritanien maintient le 07 septembre comme date de début d’un nouveau dialogue avec l’opposition. Celle-ci boycotte.
Et selon Alakhbar Info, l’opposition mauritanienne ne va pas se contenter de boycotter. L’hebdomadaire note, dans sa livraison de ce mercredi, que le FNDU, qui regroupe la plupart des partis de l’opposition dite radicale, a annoncé une série d’actions parallèles visant à faire échouer ce dialogue.
Cependant, les partis de l’opposition dite modérée, réunis sous la bannière Convention pour l’Alternance Pacifique (CAP), ont une position mitigée: Messaoud Ould Boulkheir, président du parti APP, refuse d’entrer dans un dialogue boycotté par la majorité de l’opposition. Abdessalam Ould Horma, chef du parti Sawab, demande, lui, le report de la date du 07 pour permettre la participation de toutes les forces politiques.

Quant au gouvernement, l’hebdomadaire indique qu’«il maintient sa date mais chance de formulation.  On ne parle plus de dialogue qui débute le 07 septembre mais de  rencontres préparatoires au dialogue»

Source: Alakhbar

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge