Mauritanie: le président Aziz « a l’intention de violer la constitution » (RFD-Opposition)

RFDLe président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz « a une mauvaise intention (…) de violer la constitution pour se maintenir au pouvoir », a estimé le parti RFD (opposition) dans un communiqué reçu à Alakhbar.

« Mohamed Ould Abdel Aziz n’est pas disposé à quitter volontairement le pouvoir parce qu’il ne croit nullement au principe de l’alternance pacifique», estime le Rassemblement de Forces Démocratiques.

Le RFD réagissait aux propos du porte-parole du gouvernement et de ses deux collègues de la Justice et de l’Economie et des Finances qui ont réclamé un troisième mandant pour le président Mohamed Ould Abdel Aziz lequel est en son deuxième et dernier menant, selon la constitution.

Les articles 26 et 28 de la Constitution mauritanienne fixent le mandat du Président de la République à « cinq ans« , « rééligible une seule fois« . Et l’article 29 demande au président élu de jurer par Allah de ne pas modifier les articles 26 et 28.

Et selon le RFD «la constitution est une ligne rouge qui ne peut, en aucun cas, être modifiée à des fins personnelles ne servant en rien les intérêts supérieurs de la nation ».

Le parti de Ahmed Ould Daddah lance également « un vibrant appel au peuple mauritanien, dans toutes ses composantes et forces vives, afin de se soulever pour défendre ses symboles et références de base ».

Source: Alakhbar

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge