Mauritanie: « Les Arabo-berbères instrumentalisent l’islam pour dominer la majorité noire » (Biram)

Biram-aeroport NKTTInvité lundi sur la chaîne privée sénégalaise, TFM, le président de IRA-Mauritanie a estimé que dans son pays « la minorité » arabo-berbère, qu’il a qualifiée de conquérante, « instrumentalise l’Islam pour maintenir sa domination sur la majorité noire laquelle constitue 80 % de la population ».

Ainsi, considère Biram Ould Abdeid, « 20% des noires mauritaniens sont asservis, notamment les Harratins » (descendants d’esclaves) dont il est issu lui-même et « qui constituent 50 % de la population ».

Biram s’est présenté comme « les prophètes qui sont venus délivrer les hommes dominés et soumis par d’autres ». A ce propos, il a affirmé qu’il n’a jamais brûlé le Coran, mais « des livres réfractaires du Coran qui codifient l’esclavage ».

Biram a également accusé le président mauritanien de mener un double jeu par rapport à la question de l’esclavage. Il estime que pendant que le président Mohamed Ould Abdel Aziz se rendait sur l’Ile de Gorée (Sénégal) et signait dans le livre d’or sur la traite négrière, les noirs de Mauritanie vivent « l’exploitation politique, économique et sexuelle ».

Interrogé sur le rôle de Messaoud en tant que leader harratin dans la lutte pour l’émancipation des Harratins, il a répondu qu’il n’est pas sur la même ligne que « Messaoud qui a intégré le système esclavagiste et oublié le combat » contre l’esclavage.

En outre, Biram pense que les autorités mauritaniennes refusent de reconnaître son mouvement IRA et le parti politique RAG (parti radical pour un changement global) issu du même mouvement, pour empêcher un raz-de-marée en cas de compétition électorale.

 

Source : Alakhbar

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge