Mauritanie : les militants anti-esclavagistes libérés

PoliceLa police a dispersé, jeudi, à coup de grenades lacrymogènes une manifestation de l’IRA. Vingt-trois membres ont été arrêtés. Six cas de blessés ont été enregistrés.

L’IRA confirme dans un communiqué que les détenus ont été libérés dans la nuit de jeudi à vendredi.

Les manifestants que l’ONG estime à plus d’une centaine réclamaient jeudi la libération du chef de cette ONG, Biram Ould Dah Ould Abeid, et d’un de ses collaborateurs.

Biram Ould Dah Ould Abeid fut candidat à la présidentielle de juin 2014 face au président Mohamed Ould Abdel Aziz, qui a été réélu.

M. Ould Abeid et deux autres responsables anti-esclavagistes ont été condamnés le 15 janvier à deux ans de prison ferme et emprisonnés ensuite à Aleg (centre-ouest) pour « appartenance à une organisation non autorisée, manifestations et incitation à la révolte ».

L’un des trois condamnés, Djiby Sow, président de Kawtal Ngam Yellitaare, une association qui lutte pour les droits civiques et culturels, a récemment été remis en liberté provisoire pour raisons de santé après avoir été transféré à Nouakchott.

voa avec AFP

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge