Mauritanie : Mauritanie-Perspectives tente de mettre à niveau les OSC mauritaniennes en matière de CSLP III

Le cadre Stratégique de Lutte contre la Pauvreté est à sa troisième édition qui se distingue des autres par une large concertation sur le plan régional et sur le plan national ensuite. La nouveauté dans cette édition est la place réservée au suivi et évaluation qui compose un axe, le quatrième, à lui seul.

sceau de la rimCe dispositif de planification rendu opérationnel par une loi ,trace la feuille de route de l’action gouvernementale en matière de politique économique et sociale en se focalisant sur des secteurs dits déterminants que sont l’éducation et la santé vecteurs de ressources humaines éduquées et saines.

Ce cadre de planification définit la vision que veulent les mauritaniens pour la Mauritanie à un horizon donné qui pourrait être 2015, par exemple. Vous savez que 2015 est également un horizon pour les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) définis par la planète entière avec l’impulsion du système des Nations Unies.

Ces objectifs sont repris presque en totalité dans ce document de chevet de nos décideurs publics et leurs bailleurs de fonds. Où en est on de l’atteinte des OMD en Mauritanie ? A t on pu améliorer les indicateurs depuis la revue à mi-parcours de ce programme ambitieux et fort nécessaire pour notre développement ?

Avons-nous pensé  à corriger le tir ou seulement à contribuer à l’émergence d’un mécanisme de développement mieux adapté aux économies en développement  dont nous faisons partie ? Sommes-nous conscients du temps qui passe, sans que l’on soit comptable de notre léthargie en matière de contrôle citoyen comparativement aux militants latino-américains, par exemple ? Histoire de mettre la barre très haut !

Notre société civile, pourtant, invitée en quantité et peut –être en qualité demeure dans l’expectative quant il s’agit d’évaluer les politiques publiques nationales. A quoi cela est il dit ? Depuis quelques années, elle a connu l’investissement de personnes ressources souvent qualifiées. Mais la question qui se pose est la suivante :Pourquoi n’y a-t-il pas d’effets tâche d’huile par le biais d’une vulgarisation à grande échelle des petits secrets des jargons économiques et financiers aux sociétaires de nos organisations de la société civile ?

Beaucoup vous diront que c’est le fonds qui manque le plus. Mauritanie-Perspectives, à travers son observatoire de suivi du CSLP en collaboration avec des partenaires techniques et financiers, en particulier la coopération espagnole, vient de prouver que quand on veut, on peut.

En invitant une cinquantaine d’ong de diverses préoccupations à subir une formation au Centre Africain de Conférence (CAC) sur le cadre stratégique de Lutte contre la Pauvreté III (CSLP 3),avec en filigrane l’étude du cadre régional de développement de la Wilaya du Brakna, Mauritanie-Perspectives pose ainsi le premier jalon du renforcement de capacité de la société civile par la société civile en bonne intelligence avec les partenaires techniques et financiers et en appoint aux efforts de l’état et des autres bailleurs de fonds en la matière.

Toute la société civile mauritanienne devra aider à la poursuite d’une telle orientation qui va dans le sens de la capacitation des OSC mauritaniennes en matière de contrôle citoyen responsable.

Source : egaleur

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind