Mauritanie : Mauritel, Mattel et Chinguitel placés sous redressement fiscal

redressement fiscalSelon L’Economiste Maghrebin, les opérateurs de téléphonie mobileMauritel, Mattel etChinguitel font l’objet d’un redressement fiscal suite à un récent contrôle de la direction générale des impôts. Il leur est reproché des impayés de TVA et autres charges.
La filiale de Maroc Telecom, Mauritel, doit s’acquitter de la somme de 2,6 milliards d’ouguiyas, soit près de six millions de dollars, Mattel, filiale de Tunisie Telecom, doit payer près de 3,6 milliards d’ouguiyas, soit plus de 8 millions de dollars, tandis que Chinguitel, la filiale deSudatel, devrait régler un montant de 3,1 milliards d’ouguiyas.
Avant leur interpellation sur leurs manquements fiscaux, les trois opérateurs avaient déjà été mis en demeure par l’Autorité de régulation des télécommunications de Mauritanie (ARTM) pour mauvaise qualité de service.
En novembre dernier, le régulateur télécom avait estimé que les trois sociétés avaient violé les engagements contenus dans leur cahier de charges, suite aux difficultés d’accès au réseau télécom rencontrées dans plusieurs villes du pays.
Les niveaux des taux de perte d’appel et de coupure d‘appel étaient supérieurs au seuil autorisé, selon l’ARTM.

Source : Agence Ecofin

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge