Mauritanie: « Nous pensons à une académie de langue Soninké » (Ousmane Daigana)

ousmane_diagana__membre_fondateur_du_festival_fisoLa troisième édition du festival international soninké (FISO) a baissé ses rideaux lundi à Nouakchott sur une grande ambition : « La mise en place d’une académie de langue Soninké.
«L’idée est lancée. Une commission travaille là-dessus. Elle va choisir de chaque pays un ou deux représentants qui vont siéger à l’académie», a informé à Alakhbar Ousman Diagana, un des fondateurs du festival.

 Ousman Diagana a par ailleurs noté que la particularité de cette 3ème édiction du festival est le travail entamé pour harmoniser la transcription de la langue soninké.

 « Des chercheurs, des linguistes des pédagogues et des enseignants de la langue Soninké se sont retrouvés au cours du festival pour discuter de cette transcription. Vous savez, il y a une légère divergence entre les transcripteurs mauritaniens et sénégalais, par exemple« .

 Ousman Diagana a rappelé que les assises de Bakel (Sénégal) avaient pour objectif de rapprocher les points de vue. «Malheureusement, chacun continue à transcrire à sa manière. Cette fois, nous voulons, apporter une solution définitive au problème».

Source : Alakhbar

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge