Mauritanie : Opinions et Débats,

Depuis ces derniers jours, des rumeurs persistantes et concordantes font état d’une véritable crise au sommet de l’état. Et pour cause, la nomination du président de la cour suprême en l’occurrence: Mr Séyid Ould Khaylani au poste d’ambassadeur de la RIM auprès de la République du Yémen. Il semblerait que cela n’aurait pas été du gout de l’intéressé, qui ait perçu cela; comme étant tout simplement, une astuce ainsi qu’une manœuvre du pouvoir, en vue de sa mise à l’écart et de son éviction de son poste combien juteux, combien prestigieux et combien convoité de président de cette importante institution judiciaire. Devant un tel fait accompli, la victime aurait tout simplement opposé une fin de non-recevoir, en refusant carrément d’obtempérer et de céder son fauteuil à son successeur désigné, au motif qu’il doit son élection à ses pairs ainsi qu’au collectif des magistrats et ce, pour un mandat de cinq ans. Et qu’à ce titre, la décision du Président Mohamed Ould Abdel Aziz, aurait été prise, en violation flagrante et au mépris de toutes les règles de procédure en la matière, dont, l’inamovibilité du président de la cour suprême au cours de son mandat qui est fixé au préalable, pour une période de CINQ ANS; y compris également, le non-respect du parallélisme des formes en la matière. De ce fait, au lendemain de son éviction de son poste, et se considérant toujours comme étant l’unique et légitime président, Mr Séyid Ould Khaylani aurait pris la direction de son bureau habituel et c’est ainsi qu’il s’est retrouvé nez à nez avec tout un bataillon de soldats et de militaires qui l’attendaient de pieds fermes devant le grand portail de la cour suprême. Ces derniers, le sommant d’aller se reposer tranquillement chez lui. Il s’en est suivi alors, une vive et chaude altercation ainsi que des grincements de dents de part et d’autre. Disons tout simplement que c’est le combat de David et de Goliath qui vient de commencer. Qui en sortirait le grand vainqueur? les jours et semaines à venir, nous le diront.
Donc Wait and see! Et feuilleton à suivre
Amitié
Bakary Koïta: Juriste, Politologue et Islamologue
Portable:( 00.222 ) 36.35.84.27 Nouakchott Mauritanie.

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge