Mauritanie: Plusieurs manquements dans l’indemnisation des victimes de 1989


ALAKHBAR (Nouakchott)- L’Agence Nationale d’Appui et d’Insertion des Réfugiés (ANAIR) en Mauritanie indemnise, depuis jeudi, une partie des fonctionnaires qui ont perdu leur poste suite aux événements de 1989.

L’indemnisation se fait par catégorie professionnelle: (A) 1 200 000 UM, (B) 1 100 000 UM, (C) 1 000 000 UM et (D) 900.000 UM.

Cependant, plusieurs dizaines de concernés, regroupés, ce dimanche, devant les locaux de l’agence à Nouakchott, déplorent un « déficit de sensibilisation et la lenteur de la procédure ». En tout cas, les protes de l’agence n’étaient pas encore ouvertes à la présence de Alakhbar sur les lieux ce matin (09 :41 GMT).

 

Ba Mamadou Alpha, un enseignant, qui a appris la nouvelle par un ami, déplore que elle n’a pas été relayée officiellement. Il ajoute, fustigeant la lenteur, «de toute cette foule que vous voyez ils ne prennent que 30 personnes par jour».

 

D’autres « manquements » sont soulignés: «les indemnisations ne concernent pas tous les fonctionnaires. Ceux qui travaillaient dans des entreprises publiques (Sonader, Somelec…), parapubliques ou dans le secteur privé ainsi que les victimes réintégrées en 2008, sont exclus, alors qu’une victime est une victime», s’insurge,  Lo Souleymane, président de l’ONG Rêve 89-91.

 

Lo Souleymane exige au-delà de l’indemnisation financière des mesures d’accompagnement. «Il faut qu’on octroie à chacun un terrain».

 

Aussi, la commission chargée de recenser les victimes « n’a pas pris en compte certaines réclamations importantes des victimes ». Alassane Sanghott, ancien instituteur à l’Ecole Normale Supérieure en cite la « reconstitution de carrière ». «Nous devons bénéficier des mêmes avancement et ancienneté que nos collègues qui sont restés au travail».


Alassane Sanghott avait rejoint l’Ecole normale en 1973. Sa retraite était prévue pour 2008. Il aurait alors effectué 35 ans de service en plus de sa pension de retraite.  «Mais aujourd’hui, on ne me comptablise que 18 mois de fonction, parce que je ne bénéficie pas d’une reconstitution de carrière».

 

Source:Alakhbar


Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge